079 342 29 63 - 022 751 81 12 contact@ile-interieure.ch

blog

Pieds nus sur la terre – Huit façons de s’ancrer dans le moment présent (1)

Cette créature différente de moi

Archives du blog - Méditations estivales 2016

Sur la plage de la Nymphe, à Collonge-Bellerive, j’observe avec intérêt et curiosité ce qui m’est inconnu, étranger.

Sur cette petite plage calme et intimiste, je commence par prendre quelques instants pour me laisser gagner par la quiétude de l’eau. Je pose mes pieds nus sur l’une des marches qui descendent jusqu’au lac. Sous mes pieds, je perçois la structure du sol, sa température, fraîche si, au petit matin, le lieu est encore à l’ombre, chaude voire brûlante si le soleil s’y est déjà posé. Je prends conscience de mes appuis sur le sol, des sensations sous la plante de mes pieds, sous mes orteils. Je m’ancre dans l’instant, présent de tout mon être.

Alors je peux regarder devant moi, porter toute mon attention vers cette étonnante créature posée sur son rocher émergeant de l’eau: une femme, immobile, visage orienté vers le sud ; des contours familiers, épaules, bras et mains en appui sur son rocher. J’éprouve un sentiment de familiarité pour cette forme humaine qui, à première vue, me ressemble… mais pas tant que cela. Car il s’agit d’une nymphe – ou d’une sirène – dont une partie du corps évoque davantage les milieux aquatiques.

Cette jolie nymphe qui n’est pas comme moi devient alors une invitation à porter mon attention vers la différence, vers ce qui m’est autre, inhabituel, inconnu. A l’écoute de mon ressenti, du rythme de ma respiration, je me questionne sur ce qu’éveille en moi cette notion d’inconnu, de quelque chose ou quelqu’un qui m’est étranger. Est-ce de l’indifférence, ou un réflexe de rejet? Peut-être une certaine appréhension, voire de la peur… J’accueille mes émotions, quelles qu’elles soient, j’observe comment elles se manifestent dans mes sensations corporelles: une tension, un léger malaise… Je peux en prendre conscience, avec authenticité, sans gêne ni honte.

Il devient alors possible, dans la sécurité de cet instant, de laisser naître et grandir en moi d’autres attitudes: de l’intérêt, de la curiosité. Que puis-je apprendre de ce qui est différent de moi? Accueillir l’inconnu, l’étranger, cela m’offre une opportunité de grandir, de m’ouvrir. La diversité rend la vie plus riche, elle m’invite à ne pas tout considérer de mon propre point de vue.

Je prends conscience que si je suis unique, tout être vivant l’est aussi… et que nous sommes égaux en dépit de nos différences. Je réalise que je suis moi aussi l’étranger, l’inconnu, pour un autre que moi. J’observe mes sensations, mes pensées, dans cette attitude d’ouverture et d’accueil, dénuée de toute peur et de tout jugement. Je reste bien présent à tout ce qui m’habite en cet instant. J’intègre ces ressentis, afin de pouvoir les reconnaître, les raviver en moi, dans d’autres situations, en voyage, en vacances, et tout simplement dans mes rencontres au quotidien.

Plage de la Nymphe, chemin du Milieu 27, Collonge-Bellerive (rive gauche). Ouverte en été de 8h à 23h

Méditation guidée sur le thème de la différence

Pieds nus sur la terre - Huit façons de s'ancrer dans le moment présent

Autres étapes de ce parcours méditatif

Contacter l'île intérieure

Share This

Share This

Share this post with your friends!