079 342 29 63 - 022 751 81 12 contact@ile-interieure.ch

blog

Une réflexion méditative pour chaque mois de l’année – NOVEMBRE

Esprit de fête et lumière du coeur

Trouver son équilibre dans l’effervescence de fin d’année

C’est une forme de folie, mais une folie douce, qui s’empare de nous à l’approche de décembre. L’excitation ambiante se révèle contagieuse, l’envie de se faire plaisir aussi, et surtout celle de gâter ses proches.

En apparence, tous les indicateurs sont au beau fixe et c’est un sentiment de joie qui l’emporte, même si tout au long de l’année le quotidien de la plupart d’entre nous n’aura pas été tout rose. Lorsqu’arrive la fête la plus attendue, celle des cadeaux, du partage et des retrouvailles en famille, tout paraît alors plus facile. On laisse de côté ses soucis pour s’offrir un interlude d’insouciance.

Un sentiment d’abondance nous remet du baume au coeur et une féérie de lumières et de couleurs fait briller nos yeux. Mais comment s’immerger dans cette joyeuse effervescence sans s’y noyer? Comment faire en sorte que la plénitude qui s’exprime autour de nous continue de vivre en nous lorsque les éclats de la fête se seront ternis?

 

“ Garde ton âme calme et retirée,

c’est un sanctuaire où tu trouveras,

quand tu le voudras, le bonheur. ”

 

En rédigeant La lampe de sagesse inspirée de ses grands voyages vers l’Orient, Alexandra David-Neel semble avoir prédit combien il est important de garder vivante cette flamme intérieure, au milieu du clignotement des guirlandes lumineuses.

Pas question de jouer les trouble-fête, ni de prôner une austérité forcée. Mais pour que brille la lumière du coeur, il lui faut un espace de liberté, quelques instants de silence, un peu de curiosité pour une certaine sobriété, celle qui nous permet de prendre conscience de notre confort, de notre chance, de nos privilèges.

Oui, la fête nous appelle, elle nous invite à être à l’écoute de nos envies, mais aussi à pratiquer la générosité. Cet équilibre entre le dehors et le dedans, l’autre et soi-même, la nature nous en offre un bel enseignement un premier jour de neige, par la grâce de son dépouillement. Immaculée, stérile en apparence, elle prépare déjà les fruits à venir, car l’abondance est partout présente.

 

Cheminer
un mois après l’autre

Contacter l'île intérieure

Share This

Share This

Share this post with your friends!